Cette semaine une nouvelle table et derrière elle, une nouvelle « gueule ».

Qu’on s’entende, derrière une gueule, il y a un caractère, une attitude, un comportement….

Quelque chose de taquin si vous voulez…

Dans une transition hors du commun, voici la rencontre de cette nouvelle édition de « A TABLE ! L’INTERVIEW PLUS BORDELIQUE QU’UNE CUISINE » Starring Fabrice Thibault, qui a ouvert à Bordeaux le restaurant Le Taquin.

15940473_1075110092598838_4380394948185890435_n

Salut Fabrice, est-ce que tu peux te décrire en 140 caractères? 

Je m’appelle Fabrice, j’ai 37 ans et une fille de 3 an et demi ! Ma première passion, l’histoire. J’ai eu la chance d’enseigner cette magnifique matière pendant 5 belles années. Le ronronnement ne me correspondant pas vraiment et l’angoisse de faire la même chose durant 40 ans m’a poussé à quitter l’éducation nationale. Après 2 ans de réflexion, j’ai décidé d’aller vers ce qui me motivait : la restauration ! A Paris, j’ai commencé par le bar à cocktails, puis le bistrot avant d’avoir la chance de diriger le Wanderlust et le Silencio. En 2013, une forte envie d’ailleurs m’a poussé vers Bordeaux où Jérémie Trigano (Mama Shelter) m’a fait confiance pour l’ouverture de son hôtel en tant que directeur F’n’B. Et, depuis un peu moins d’un an, j’ai ouvert Le Taquin !

Décidément, c’est plus que 140 caractères, mais on ne t’en veut pas 😉

Maintenant est-ce que tu peux te décrire en 3 émoticônes ?

😂😡🤔

Histoire que les lecteurs mettent un visage sur ces mots, peux-tu nous faire un selfie ?

 

IMG_6841

 

Trêve d’egotrip, qu’est ce qui t’a amené à être restaurateur ?

Je vais être un peu démago. mais j’ai tout de suite aimé le contact et l’adréline que procuraient un service et le rassemblement d’une population dans un endroit clos. Après, j’ai voulu aller plus loin et je me suis penché sur les goûts, les produits… On s’aperçoit que la restauration n’a pas de limite ! De la taverne moyenâgeuse au gastro fantasque comme Diverxo en 2017, la restauration évolue, se transforme mais elle ne disparait et ne disparaitra jamais ! L’important c’est que l’on considère que pour produire, il faut respecter au mieux notre environnement et notre clientèle…

15203180_1035550833221431_4599251577319008223_n
Ton plus beau souvenir de tablée, quel est-il ?

Celle du dimanche avec la famille… Un havre de paix !

Si demain la terre s’arrête de tourner, et tu peux manger un seul et unique dernier plat : quel est-il ?

Le boeuf Wellington d’Hadrien Lavaud (chef du Taquin) !

Chez toi, tu es plutôt pates au jambon ou alors filet de pâtes fraiches sur une douceur d’olives parfaitement saisies au beurre, avec son effiloché de jambonneau du limousin provence alpes cotes d’azur et ses copeaux de parmesan italien d’un village près de Naples où le gars est très très sympa mais la pharmacienne ne parle pas du tout le français…. ? Alors, simple ou sophistiquée ?

Simple… Sauf quand ça me prend et je peux passer la journée en cuisine ! On est souvent guidé par le temps…

 Le restaurant où tu aimerais aller ?

 Le Tondo de Simone car depuis que je ne suis plus sur Paris je n’ai pas eu l’occasion de le revoir et de gouter sa nouvelle table. Voilà un acteur plein de coeur et honnête !

Ton dernier coup de coeur  ?

Garopapilles de Tanguy Laviale !

Ton dernier repas ?

Aranccni, ce midi au repas du perso au Taquin ! Oui, on est gâté !

LETAQ1

La meilleure musique pour cuisiner ?

Du hip-hop avec des grosses basses !

Le meilleur titre à écouter pendant qu’on bat les oeufs ? 

Lil Wayne feat Rick Ross – John ! Une folie !

Attention ça va aller très vite : un mot pour la faim ?

« C’est de la merde » Big up Jean-Pierre

Merci Fabrice !!

Rendez-vous au Taquin, 1 Quai Sainte-Croix, 33800 BORDEAUX

www.letaquin.com

Un article par

La Maison Sage
La Maison Sage
Un lieu de vie, de fête, de rencontre, de partage, situé en plein centre de Paris à deux pas de la place de la République. Appelez le « bar de nuit », « club alternatif » ou autres, nous l’appelons « maison de vie nocturne ». Un lieu pensé comme un temple de l’entertainment