Il y a quelques temps, la Maison Sage organisait une soirée hip hop. Un public plutôt rock n’a jamais freiné un programmateur, vous le savez. Au programme on retrouvait Mila, jeune photographe de rap, Angele, excellente chanteuse de soul et de RNB, Assassam du High Five Crew, qu’on vous recommande, ou encore Senken, qu’on vous présentait avec fierté. 

Mais l’événement de la soirée était sans conteste de recevoir Espiiem pour son avant dernier concert parisien avec Matou aux platines. Si vous avez manqué ça, si vous êtes restés dehors face à un Dan imperturbable, je vous présente personnellement mes excuses. 

Espiiem a tout retourné. Une énergie folle, une sympathie hors du commun, l’amour de la scène et du public. Bref, j’en aurais bien redemandé un peu en dessert. 


Et de quel met plus délectable se repaitre que l’apogée d’un artiste ? 

Nous sommes le 7 décembre 2016, Espiiem présente son label Orfèvre, et entame son dernier concert parisien ever, devant un public de connaisseurs. KeithSangoKemaSabrina Bellaouel, (dont on vous reparlera très rapidement), Aayhasis, Chilea’s (beat makers de folie) et Matou se succèdent. Autant de diversité, d’originalité, annonçant l’arrivée du Noble et présentant le Label Orfèvre pour la première Orfèvre party. En guests Spri Noir et A2H pour notre plus grand plaisir. 

​​
Espiiem a tout donné. Plus que son énergie. Il l’a dit, il était là pour se casser la voix (Patrick Bruel désolée tu peux pas test), et c’est ce qu’il a fait. Au 3eme morceau elle était déjà partie. Mais rien ne sert de s’inquiéter. Le second souffle était tout proche. Appuyé par son backeur de toujours, Ynnek, Espiiem nous a délivré une prestation magique, d’anthologie, qui restera dans les mémoires comme le signe de la crédibilité du label. Bravo, Muhammad. 


  Les moments clefs de la carrière d’Espiiem

2006/2009 – Sa première période rap. Rencontre importante avec L’Etrange. Premiers morceaux enregistrés avec son premier groupe Cas De Conscience. 

2009/2012 – Seconde période, second groupe HIPHOP/SOUL/ JAZZ avec le live Band The HOP. 1 EP sorti avec le groupe en 2011 « The Hop EP »

2012/2015 – Sa carrière solo : 

L’été à Paris (2012)

Haute Voltige (2013) 

Cercle Privé (2014) 

Noblesse Oblige (2015)

2016– Ouverture du label et studio « Orfèvre » 

Je tenais a personnellement remercier Espiiem, l’homme, de continuer à inspirer des tonnes d’artistes, très différents les uns des autres avec autant de classe et de simplicité. Comme un Yakuza. 

On est sûrs de le recroiser sur le chemin, à tellement de reprises qu’on ne peut décemment pas lui dire au revoir. 

Alors. 

À bientôt Muhammad ! 

Un article par

Elo Tomi
Elo Tomi
Rédactrice en chef du webzine de la Maison Sage. Prêtresse badass & langue pendue