La Maison Sage n’aime pas les problèmes de voisinage. Parce qu’elle porte bien son nom, d’abord ! Et ensuite parce que la constellation 10e arrondissement regorge de belles étoiles ; de planètes gastronomiques et de comètes éthyliques, à explorer avec modération, ou non. C’est pour ça qu’on a décidé – histoire d’être la bonne petit Bree Van de Kamp de cette fin d’année – de vous raconter votre soirée si vous aviez dû choisir une autre adresse ce soir !

Pour commencer, vous seriez partis du 15 Boulevard Saint-Martin et auriez traversé pour vous engager rue de Lancry. Puis de gauche ; en droite et en gauche à nouveau, vous seriez tombés au 44 rue des Vinaigriers. Là, vous auriez trouvé le Gravity Bar. Avec un nom pareil, en même temps, vous n’auriez pu tomber que sur lui. Nombreux sont les astronomes du kiff à s’être faits happer par sa force d’attraction. Attention toutefois, bien que l’on y soit en apesanteur, ici, on vous entendra crier !

Le foie, c'est bon pour le foie !

Comme vous auriez été en avance, vous auriez pu vous asseoir au magnifique bar en béton massif, autour duquel gravite la vie qui habite ce lieu. Vous auriez pu admirer la dextérité des barmans, l’inventivité de la carte de cocktails et l’ambiance chaleureuse du lieu. Et puis vous auriez craqué sur « Le Danois Imberbe » et sa fraicheur de fruit à chair blanche ou un « Strong But Crack » dont le sirop orange/raifort et la franchise auraient réveillés vos velléités germaniques les plus enfouies. Vos amis seraient alors arrivés pour vous tirer de votre rêverie,
à contempler les planches au mur, ou les courbes des bastaings de bois qui ornent le plafond et auraient donnés de la hauteur à votre voyage gustatif.

Tout en courbes et en glisse, on se laisse bercer

Tout là-bas vous aurait évoqué les associés des lieux ; fans de glisse ; de bonne musique ; de bons apéros et de bons gueuletons entre amis. Et vous n’auriez plus jamais cherché, car il s’agit probablement du meilleur food and drink de Paris. Ni plus restaurant que bar, ni plus bobo-confidentiel qu’accessible. Rien que du bonheur au programme et c’est tout ; de la petite assiette de snacking aux plats, ce sont vos papilles qui vous auraient remerciées.

Et si vous n’y êtes pas encore, c’est peut-être que vous attendiez de nous y voir ? Ça tombe bien, nous allons nous installer dans le quartier et ça sera un plaisir de vous y croiser. Avec de tels voisins, il serait dommage de ne pas visiter le quartier !

 

 

Un article par

Benjamin Missoffe
Benjamin Missoffe
Que fait un commercial dans les vins, champagnes et spiritueux de son temps libre ? Il vous fait partager sa passion des bars, restaurants et bonnes adresses et de cinéma à ses heures perdues.

J'espère pouvoir vous transmettre, mon amour autant que mon désamour, des bonnes comme des moins bonnes choses, qui me tomberont sous la plume ;)