Bon. Notre douce maison est sage, donc il serait raisonnable de ma part d’être honnête, vis-à-vis d’une interview que j’ai passé avec Hilight Tribe.

Vous les connaissez sans doute, ces 6 français, se proclamant « hippie », qui jouent de la natural transe (j’ignorais que ça s’appelait comme ça), et qui ont une masse de cheveux quand même assez importante.

Je suis allée les interviewer le 4 novembre au Bikini. Mojo jusqu’aux os, carte sd vide, et une quinzaine de questions dans mon carnet.

Ma première question était assez simple, mais vite refoulée de leur part (comme beaucoup d’autres, d’ailleurs) :

 MS :  Décris ton voisin en trois mots 

Artistes : C’est chiant votre truc, passons à la question suivante.

J’obéis.

MS : Est-ce que quelque chose vous effraie dans le futur proche ?

Artistes : ‘Faut rester cool, lâcher prise ! Au début quand t’es adolescent tu as tendance à haïr les autres, les gens qui ne sont pas comme toi, tu as très peur de la technologie etc… Mais quand t’as un môme, tu apprends à devenir tolérant, et avoir moins peur de l’inconnu. Encore une fois, ‘faut rester cool, ‘faut pas flipper, tout va bien se passer.

Ouais, quand t’es un môme, t’oublies les abattoirs, le réchauffement climatique, l’évolution de la technologie? Mais t’es un hippie? Hummm.. 

MS : Quel est votre plus grand regret ?

Artistes : On essaie d’aller de l’avant et penser positif. Le mieux est l’ennemi du bien. On aurait voulu sauver tous les meubles mais en allant sauver le meuble c’est là où ça passe à la casserole et c’est là que ça ne se passe pas comme tu veux. Tant qu’on est en vie on est ensemble, c’est ça qui est le plus important.

Quel meuble? 

MS : Votre plus grande fierté ?

Artistes : Dix-huit années qu’on est potes, en tournée.

MS : Si tu étais un être vivant ? (plante, animal)

Artiste : -rires- Plutôt herbivore donc végétarien, un éléphant ça vie longtemps et c’est plutôt imposant comme bestiole. Non, je serai un Hippie !

MS : Une personnalité ?

Artiste : On kiffe être nous, on n’envie personne, je n’ai pas forcément envie d’être à leur place. Je n’échangerai pas ma vie pour celle de quelqu’un d’autre. 

MS : Un sentiment ?

Artiste : Un sentiment? Genre notre premier album « Temple… » c’est un parcours initiatique autour de la planète, ce sentiment là? Ah non pardon normalement c’est ce que je réponds aux interview des autres journalistes… Originales, vos questions hein…

MS : Un pouvoir magique ?

Artiste : Qu’est-ce qui te dit que je n’en ai pas ? Viens au concert et vous verrez il y aura de la magie.

J’avoue avoir cherché, leur magie m’était invisible. Après avoir passé cette interview, il m’était impossible de danser sur de la musique créée par des gens qui ne m’inspirent pas. Leur arrogance empiétait sur leur art.

6001412240290085c71b54f84b7f8db6661d50fd00613 pht2

Après, je ne vous mentirai pas, Hilight Tribe est un groupe idéal pour teuffer sur la plage et danser jusqu’au p’tit matin. Si c’est ce qui vous intéresse, voici un petit message qu’ils m’ont confié de transmettre à leur fan :

 

« On a notre album qui sort le 15 novembre. Vous avez tout donné, c’est le bon moment de profiter de l’hiver, de la famille, avec de good vibes et le grand sourire. One love ! »

 

 

Un article par

Basma Otmani
Basma Otmani
Faire une longue éloge de la vie que je mène depuis maintenant 21 ans vous sera inutile.
Mon p’tit nom, c’est Basma. Ca veut dire sourire en arabe. Et la maison sage est mon p’tit toit que je compte chérir, décorer, et vous inviter à découvrir.