midnight pic 1

Je les ai découvert lors d’un concert organisé avec mon collectif en hollande, le Mandril. A leur arrivée, tous habillés quasiment pareil, ils étaient timides d’être reçus dans mon salon. Et puis ils ont joué. Sur un air d’Abraxas, ils nous envoyaient une énergie presque palpables. Ils sont trois, ils sont jolis, et ils poilants. Se déguiser, ils
adorent(et twerker sur des musiques des années 2000, mais ça, ça reste entre nous).

Maison Sage : Présentez-vous. Votre nom, votre animal totem, ainsi que votre rôle dans le groupe.

Midnight Locomotive :  Avant toute chose, je voudrais dire qu’il faut à tout prix arrêter la consommation de lait de vache. En effet, http://vitacru.com/le-lait-de-vache-un-poison-pour-lhumain/.

l’interview peut à présent commencer.

-Diego Bruni-Arbiser, Midnight-Bouledogue, Guitariste-chanteur.

-Sam Nordmann, Joffroy le Lapin-aigle, batteur.

-Jean Anquetil, Joffroy le Lapin-fruit, Claviériste.

 MS : Admettons que je sois une enfant de 4 ans. Décrivez-moi votre musique.

ML : Listen sweety… one day, you’ll find out this shitty life and finally go to hell… But before that,  follow your spirit animal and maybe one day you’ll have the opportunity to get your driver license. So, exactly at this point in time, take your spirit animal with you, turn the car engine on and listen our driving music around midnight. You’ll hear some motor foggy, and celestial sounds. All of this will kill you slowly day after day lil’ pitchoune, but that’s the way it is when your lust for life is stronger than anything.

Well, enough about that, I’m goin’ to take some nachos, I let you with Midnight-Bulldog sweety.

 

midnight pic 4

Inutile de vous traduire. Ca parle en gros de voyage, de musique, d’animal totem et de nachos. De Midnight locomotive, quoi.

MS : D’où vient l’idée de vos créations ? Dans les trains d’nuit ?

midnight pic 3

ML : Et bien en fait c’est bien plus complexe que ça. Quel que soit l’endroit où le moment de la journée, dès que nous entendons un truc qui nous plaît, nous le shazamons automatiquement, puis le décalquons ensuite sur notre logiciel internet, exécutons le compositeur et attendons 70 ans afin que l’œuvre appartienne au domaine public. C’est une tradition de famille et pour l’instant ça marche pas trop mal. (Bien sûr, oui tu as raison, toute terminaison de compositeur se fait dans les fameux trains de nuit que nous aimons fréquenter. C’est une forte source d’inspiration pour nous, la nuit, le voyage, etcétéra.)

 

MS : Des dates à retenir ?

ML :  Avant toute chose, je voulais vous convier à adopter ces 10 gestes simples du quotidien pour sauver la planète. En effet, http://www.planet.fr/environnement-10-gestes-quotidiens-pour-sauver-la-planete.17735.1474.html.

A part ça, nous étions dernièrement au Supersonic en compagnie de nos tendres Riviera et A-vox, et on va recommencer vite, vous verrez.

 

MS : Racontez-nous vos moments les plus mémorables en tant que Midnight Locomotive.

ML : Oh il y en eut plein. Celui qu’on raconte souvent : un jour nous étions invités à jouer dans un festival Allemand. L’accueil était dingue. On avait tout ce qu’on voulait à disposition et on nous avait réservé un petit chalet trop mimi rien que pour nous au milieu des tentes des festivaliers. Et la nuit nous avons tous mangé des papillons de nuit.

(Y’a pas trop de chute à cette histoire à part que, à un moment de la nuit, tout s’est barré en couille en un instant… Nous avons regardé à travers les fenêtres du chalet et on a vu une scène assez apocalyptique et incroyable : les trois quarts des festivaliers étaient tous à poils et dansaient nu autour de plusieurs feux de camps qu’ils avaient préparés, ils gueulaient tous des trucs incompréhensibles (du moins, ça ne ressemblait pas à l’allemand enseigné par Mme Mülhnickel au lycée), puis nous sommes allés nous reposer sur les tatami en béton mis

à notre disposition. Je me suis réveillé dans la nuit et j’ai soudainement craché un papillon de nuit dans la tête de jean qui s’est mis à hurler. À partir de ce moment-là, Sam s’est mis à parler tout seul dans un coin du chalet durant toute la nuit. Le lendemain matin tout était revenu à la normale).
C’était Midnight Locomotive, dans sa minime splendeur. Invitez-les à boire un jus, après leur concerts ils vous le rendrons bien. Avec beaucoup de rire au menu.

Un article par

Basma Otmani
Basma Otmani
Faire une longue éloge de la vie que je mène depuis maintenant 21 ans vous sera inutile.
Mon p’tit nom, c’est Basma. Ca veut dire sourire en arabe. Et la maison sage est mon p’tit toit que je compte chérir, décorer, et vous inviter à découvrir.