A partir du 8 Juin (inscrivez bien cette date dans votre agenda) les murs de la Maison Sage change. Nous recevons avec un plaisir non dissimulé un ami et artiste, ou un artiste et ami (l’ordre importe peu, il excelle dans ces deux domaines) : OLIVIER ROSE.

Il est parti aux quatre coins du monde pour photographier les plus belles femmes sur terre, il était temps de faire une rétrospective, c’est donc l’objet de cette exposition intitulée SKIN.

C’était également l’occasion de refaire une petite interview.

 

Salut, est ce que tu peux te présenter à nos lecteurs ?

Olivier rose, photographe

 

Petite tradition qu’on a, tu peux nous faire un petit selfie ?

FullSizeRender 7

 

Toi et la photo, c’est un amour qui dure depuis combien de temps ?

Depuis très jeune.

 

Qu’est ce qui t’a fait venir à la photo ?

J’avais 8 ans, lorsque le photographe armé d’un énorme PENTAX 6X7 est venu faire la photo de ma classe. J’étais fasciné. Plus tard, ce photographe et moi sommes devenus amis. Il m’a initié à la culture photographique et aux grands magazines de mode. Suite à ses conseils, je me suis orienté vers la mode. Après un passage rapide dans une école d’architecture à Paris, j’ai commencé a assister les grands studios parisiens, puis des photographes. Mais je n’étais ni assez patient ni assez docile pour être un bon assistant… Je me suis mis à mon compte rapidement, en me formant au fur et à mesure.

Aujourd’hui, je suis fixé en Europe avec ma famille et continue à produire des photos et des films pour des marques de cosmétiques ou cheveux :Dessange, Biotherm, YSL… Ainsi que pour des magazines français et étrangers : Elleharper s bazaar etc

 

Argentique ou numérique ?

Les 2

 

Grand angle ou close up ?

Souvent close up

 

Comment qualifierais-tu ton angle photographique ?

Souvent coquin jamais mesquin

 

Penses-tu qu’Instagram et l’uniformisation de ses codes peuvent être néfastes pour la photo ?

INSTA est comme un zoom braqué continuellement sur le monde, c’est plutôt bien, cela permet une visibilité maximale et un accès illimité aux informations nécessaires à la création. Mais cela ne doit pas empêcher d’être sélectif et exigeant.

 

Quels sont tes modèles dans cet art ?

Ils sont très variés. Egon Schiele n’etait pas photographe, mais il aurait été ce model idéal pour moi…Il est une référence récurrente pour moi, pour son art des postures et de l’expression corporelle. Ma collection de magazines de mode est aussi une grande source d’inspiration… Je vois aussi beaucoup de films, de ballets, et suis fréquemment sur Instagram et les autres réseaux sociaux spécialisés.

 

Ton dernier shoot, petit junkie de l’art ?

Le portrait d’Antoine Griesman pour une pub pour un smartphone…

 

Ton prochain shoot (on sait que tu es accro) ?

No comment :)))

 

Ton shoot ultime, celui que tu rêves de faire (celui après lequel tu te dirais « c’est bon, je peux arrêter maintenant ») ?

….on ne s’arrête jamais!!! on veut toujours plus ultime!

 

Ta série que tu exposes à la Maison Sage s’intitule SKIN tu peux nous en dire plus sur cette série et sa genèse ?

C’est une sélection parmi les photos que je préfère dans mon travail et que j’expose avec plaisir 🙂

 

Une prochaine série photo dans les cartons ? 

Oui plusieurs mais je ne peux pas en parler, ce sera la surprise

 

Plutôt jour ou plutôt nuit ?

Pas de règles…tout dépend du sujet

 

Street ou studio ?

Studio ou nature

 

Nichons ou Depardon ?

Devine!

 

Ton plus beau souvenir derrière l’objectif ?

J’ai un très beau souvenir d’une plage reconstituée en studio où déferle une très belle vague, pour les besoin d’un de mes films publicitaires. Des tonnes de sables, un bassin, une immensité recréée dans un espace clos. Plusieurs sublimes filles… Ce fut magique !

 

Qui, selon toi, serait la personne par qui tu aimerais te faire tirer le portrait ? 

Aucune envie de me faire tirer le portrait, :)))));

 

Pour retrouver son travail avant de le découvrir pour de vrai, on vous invite à aller faire un tour sur son site : www.olivierrose.fr

 

18740581_10155390464388928_7702253059102365134_n

Un article par

La Maison Sage
La Maison Sage
Un lieu de vie, de fête, de rencontre, de partage, situé en plein centre de Paris à deux pas de la place de la République. Appelez le « bar de nuit », « club alternatif » ou autres, nous l’appelons « maison de vie nocturne ». Un lieu pensé comme un temple de l’entertainment