concert à la Maroquinerie - Weval

 

Weval, c’est les mecs qui ont fait la synchro « Schweppes » en 2014 avec le morceau « Detian », extrait de leur tout premier EP Half Age. Mais si, la pub avec Penélope Cruz.

 

Signés chez Kompakt, les néerlandais ont sorti leur premier album éponyme à l’été 2016, sont actuellement en tournée européénne, et étaient de passage à Paris hier soir pour un show céleste, leur pote David Douglas en première partie.

 

Le moins qu’on puisse dire, et même si les hostilités ont commencé de manière assez douces et downtempo, on a eu affaire à un concert assez déstructuré, tantôt darko-psychédélique, tantôt rugissant, tantôt grosse phase expérimentale (big up au batteur). L’âme de James Murphy aka LCD Soundsytem ne rôdant jamais bien loin, et les jeux de lumières ultra pop habillant le tout, le spectacle fut total. Surprise également de voir débarquer le chanteur Koons en deuxième partie de set, posant sa voix sur des réorchestrations de tubes comme « Easier », ravissante pépite mélancolique.

 

Programmé à la prochaine édition du Festival We Love Green, qui se déroulera les 10 et 11 juin prochain, aux côtés de Moderat, A Tribe Called Quest, Flying Lotus et Nicolas Jaar, Weval saura vous donner les frissons nécessaires aux premières chaleurs de l’été, et assurer un show audacieux, au tempo soyeux et à la mélodie accrocheuse.

 

Inratable.

 

 

Un article par

Aline
Aline
"DJ et DA junior chez Budde Music France, Aline aka Gisèle diffuse ses dernières trouvailles musicales, secret weapons et autres valeurs sûres au sein de multiples clubs parisiens (mais pas que) depuis 5 ans.

Après avoir fait ses armes avec la team du Mellotron.com en tant que journaliste et animatrice radio, remporté 2 DJ Contests (Les InrocksLab & 22Tracks), puis être passée par les platines du Bus Palladium, du Nuba ou de la Bellevilloise, elle a dernièrement habillé musicalement de prestigieux lieux de vie nocturne à Paris, comme le Silencio ou le Flow, et n'est jamais loin des platines pendant les fashion week, du Who's Next au Salon Première Classe.