Cela fait un petit bout de temps qu’on suit les folles aventures de Nick Hook et de Gangsta Boo, et il faut dire qu’on n’ait pas déçu du voyage.

Ces deux gars apportent clairement une bonne brise d’air frais sur la galaxie de l’egotrip : le monde du Hip Hop et le secteur Rap Us.

On pourrait même dire, allez, on lâche les chiens, que c’est deux gars sont Rock’n’Roll.

« Quooiiiii? Mais mec t’es devenu cinglé ! Tu peux pas dire qu’un rappeur est rock’n’roll !!!! C’est comme si tu disais que Booba était pote avec Philippe Manoeuvre  ! »

euh…. NEVERMIND.

Ps : remarquez la qualité des légendes « vivantes » de la musique de notre beau pays.

15826275_1326753250715745_7401718858682959049_n

Oui, Run The Jewels nous renvoie à deux belles époques qui nous ont marquées, enfin, plutôt à deux moments qui ont vraiment fait respirer le monde de la musique : la rencontre entre Run D.M.C et Aerosmith sur « Walk This Way » et la montée en puissance d’une petite tête de linotte blonde, Eminem.

On a le même ressenti quand on s’approche de la galaxie Run The Jewels, avec leur graphisme Kawaï à la GodJilla, ou leur merchandising qui tire du côté bling bling autodérisoire, de voir deux artistes avec un putain de talent, mais qui ne se prennent pas la tête pour autant.

15697599_1318935778164159_7908056021808286114_n

Et franchement, ça fait du bien.

Car oui, si tu perds la tête, c’est là que commencent à courir les bijoux qui s’y trouvent…

Kanye, c’était pour toi.

Big up bro.

Pour écouter leur 3ème LP, c’est par ici :

https://open.spotify.com/album/3v2GjFB9V5kHgrOCXn3sI9

Pour les suivre :

https://www.facebook.com/therealrunthejewels

 

 

Un article par

La Maison Sage
La Maison Sage
Un lieu de vie, de fête, de rencontre, de partage, situé en plein centre de Paris à deux pas de la place de la République. Appelez le « bar de nuit », « club alternatif » ou autres, nous l’appelons « maison de vie nocturne ». Un lieu pensé comme un temple de l’entertainment