Capture d’écran 2017-03-26 à 22.14.20

« I know, it’s only rock’n’roll but»

Il y a quelques semaines, j’ai contacté un type sur leboncoin qui vendait une paire de rayban de 85. Bon prix, assez classe, le rendez vous était pris. On s’installe dans un café pour faire l’échange et forcément, la discussion tourne à la musique. C’est marrant ce qu’une paire de lunette peut révéler de ce que vous êtes. On parle vinyles, mais le gars me surpasse largement. Dans sa collection, du rocknroll forcément, mais surtout de l’afrobeat de qualité. Il me dresse une liste de trucs à écouter absolument. Ce que je fais en rentrant chez moi. Première écoute, je tombe sur cet ovni : Ofo the Black Company. Le titre : Allah wakbarr. Incroyable. En 1972, le groupe enregistre dans des studios londoniens un petit 45 tours dont il ne reste qu’une centaine de pièces à l’heure actuelle. Le mélange est prodigieux. Derrière cette rythmique typique de l’afrobeat, des guitares branchées sur une fuzz et un refrain chorale, Allah Wakbarr. Le contraste est plus que troublant. Si bien qu’à chaque fois que je fais écouter ce truc, on me prend pour un allumé, ou un provocateur. Cette chanson devrait être brandie sur l’étendard de l’amour. Mais il n’en est rien, l’Histoire est mal faites. De même que Christophe Colomb n’a pas découvert l’Amérique – qui croit encore à cette histoire ? – l’Amérique n’a pas inventé le rock non plus.

Modestement, je fais figurer ce titre sexuel et subversif en première ligne de cette playlist exclusivement rock’n’roll. Promis, après j’arrête.

Baptiste Manzinali

POUR ECOUTER LA PLAYLIST : 

TRACKLIST 

Ofo The Black Company – Allah Wakbarr

Night Beats – The New World

King Tuff – Black moon spell

Shellac – Crow

Mikal Cronin – Apathy

Healt – Tears

Cult of Dom Keller – Plague of all

Montrose – Rock candy

Mark Lanegan – The Gravediggers Song

The KVB – Always then

Johnny Mafia – Sleeping

TV Ghost – Elevator

Buzzcocks – Orgasm addict

The Spyrals – Lonely eyes

Jay Reatard – Blood visions

Bass Drum of Death – Crawling after you

Fidlar – 40oz. On repeat

Un article par

La Maison Sage
La Maison Sage
Un lieu de vie, de fête, de rencontre, de partage, situé en plein centre de Paris à deux pas de la place de la République. Appelez le « bar de nuit », « club alternatif » ou autres, nous l’appelons « maison de vie nocturne ». Un lieu pensé comme un temple de l’entertainment