17202866_1645675775739753_6383410414825826733_n

 

Dimanche 9 Avril nous recevons le collectif ETHIPOP qui officie dans la mode éthique en tant que sélecteur.

Durant cet après-midi, vous aurez la possibilité de rencontrer de jeunes créateurs qui tentent de changer la mode en y apportant un nouveau regard, éthique cette fois-ci.

Du coup, intrigués et curieux, nous sommes partis à la rencontre de Laura Brown, l’investigatrice de ce collectif.

Salut Laura, tu viens défendre les couleurs d’ETHIPOP à la Maison Sage ce dimanche 9 avril, tu peux nous en dire un peu plus sur le projet ETHIPOP ?

 ETHIPOP c’est un collectif de créateurs responsables. Nous apportons des outils et de l’accompagnement pour aider les marques à se développer. Nous agissons un peu comme un accélérateur puisque nous:
– organisons des évènements qui sont des plateformes de vente et de visibilité,
– nous accompagnons les créateurs dans leur développement et leur apportons de la pédagogie

Ton parcours à toi, quel est-il ?

Je suis diplômée de l’Institut Français de la Mode. Je suis passée par les grands magasins, une excellente formation mais j’ai rapidement eu envie de mener mon propre projet et soutenir des marques qui voulaient avoir un impact. Donc après 2 ans en tant que manager des ventes j’ai monté ETHIPOP.

Petite parenthèse traditionnelle, peux tu nous faire un selfie ?

Oui 🙂

cf3a8bba

Parles nous un peu plus de cette journée 9 avril, qu’est-ce que les gens vont pouvoir découvrir ?

 Une sélection de 3 superbes créateurs responsables et 2 concepts:

Les marques

– Inaden, marque de maroquinerie Made In Africa from Paris to Addis-Abeba
– Les Récupérables, marque de prêt-à-porter upcyclée Made In France
– The Wax Project, marque de prêt-à-porter Made In Sénégal dont un % des ventes est reversé à des écoles ou associations en Afrique

Les concepts

– La Refinery, un E-shop Vintage solidaire : les vêtements sont achetés à des associations qui oeuvrent pour l’insertion professionnelle via le recyclage textile.

– Hylla Penderie Partagée,une alternative économique et durable
à la surconsommation de prêt-à-porter qui passe par de la location de vêtement

Selon toi, la mode éthique a-t’elle un bel avenir devant elle ?

Notre mission chez ETHIPOP c’est que la niche devienne la norme, mais au fond, nous observons et savons que la mode responsable est la mode d’aujourd’hui et encore plus de demain. La mode éthique c’est l’avenir !

Vrai mouvement de fond ou simple mode de forme ? 

Tu sais, dans la mode responsable le fond est aussi important que la forme. Nous collaborons avec des créateurs qui se battent pour la valorisation du savoir faire, la protection de l’environnement ou oeuvrent pour des projets à impact sociétaux mais ils s’assurent surtout que leurs clients et clientes se sentent bien dans leur vêtement et beaux également. L’un ne va pas sans l’autre aujourd’hui.

C’est quoi la clientèle éthique selon toi ?

Je ne pense pas qu’il y ait « une clientèle éthique » même si souvent malheureusement, les clichés renvoient la consommation responsable à une consommation de « BOBO ». Je pense qu’il y a tout simplement des clients qui se rendent compte que l’on peut faire les choses différemment et surtout que leurs achats ont un impact sur des personnes ou l’environnement. Le grand public est de plus en plus conscient que lorsqu’il achète, c’est comme si il votait.

Et le style ETHIPOP, en quoi est-il différent ?

Le style ETHIPOP est COOL, OUVERT, TOLERENT, et dans la DECOUVERTE 🙂

Des prochains rendez-vous dans les cartons (oui, on sait, il y en a quelques-uns à la Maison Sage…)

Le 22 avril on organise une journée pour la #FashionRevolution avec un collectif créé pour l’occasion qui rassemble : Sébastien Kopp (co-fondateur de Véja, Centre Commercial),Les Guillaume de la marque LOOM, Sarah et Lucile du Badass Ethical Show, Claire & Diane de DreamAct et pleins d’autres acteurs géniaux ! Au programme un happening, une radio en partenariat avec La Chambre à Air et un cocktail à la boutique Centre Commercial.

Et bien évidemment, on revient à La Maison Sage les 14 mai et 11 juin prochains avec de nouveaux créateurs et partenaires 😉

Ton coup de coeur en terme de marque éthique ?

La marque de mon ancienne associée et amie Anaïs Dautais Warmel de la marque Les Récupérables. C’est une quasi-puriste aussi bien dans la démarche que dans le style. Elle source en ressourcerie, fait produire en atelier par des femmes en insertion et nous fait toujours perdre la tête au travers du style qu’elle propose. Elle sera présente le 9 avril prochain et présentera des pièces de sa dernière collection EKLORE.

La marque ou le créateur que tu rêverais d’avoir durant un événement ?

LIAN & MÉZ : la marque fait des montres dont les bracelets sont en pinatex (fibre de feuilles d’ananas), une superbe alternative au cuir. Une marque vegan en somme. Il y en a si peu.

Un mot éthique pour la fin ?

Soyez Sage, venez à la Maison nous voir le 9 avril prochain 🙂

Plus d’infos sur l’event.

Un article par

La Maison Sage
La Maison Sage
Un lieu de vie, de fête, de rencontre, de partage, situé en plein centre de Paris à deux pas de la place de la République. Appelez le « bar de nuit », « club alternatif » ou autres, nous l’appelons « maison de vie nocturne ». Un lieu pensé comme un temple de l’entertainment