Pour ceux qui auraient manqué l’info, sachez qu’Hanni El Khatib était parmi nous à l’occasion de la sortie de son nouvel album « Savage Times », le 28 février dernier, pour un live des plus bestial. Pour l’occasion, corner tattoos, cocktails et dj set étaient au rendez-vous.

IMG_1431 (1)

Savages Times, un album intime

Savage Times, c’est quoi ? Déjà le 4 ème album d’Hanni, avec 19 titres, une musique garage rock à laquelle se mêle des notes punk, pop et blues. Question textes, l’artiste revient sur ses origines (sa mère est philippine, son père palestinien) et sur son pays, les Etats-Unis.

#HeK SAVAGE TIMES 🦂🦂🦂 @hannielkhatib @becausemusic @lamaisonsage

Une publication partagée par La Maison Sage (@lamaisonsage) le

Trêve de bavardage, passons à l’essentiel : le concert !

Entre énergie rebelle et spontanéité, le rockeur californien n’a pas mis longtemps à nous transporter.

C’est simple, sur scène, Hanni El Khatib a un talent, celui de révéler notre instinct animal.

Sous ses airs de dandy « bad boy », sûr de lui, on décèle un soupçon de fragilité qui finit de nous envouter.

Complice, il l’est, que ce soit avec ses musiciens ou avec son public. A un instant, il est sur scène, la minute d’après, nous formons un cercle autour de lui.
Au delà, de sa musique brute, Hanni dégage une sensualité incontestable qui nous pousse à danser à l’unisson. Sa voix grave, ses cheveux gominés, ses tatouages et son air désinvolte contribuent définitivement à nous rendre accro.

Et comme pour prouver que l’artiste a plus d’une corde à son arc, la soirée se termine sur un dj set hip hop avec Hanni aux commandes !

Une chose est sûr, le crooner a tout pour faire l’unanimité.

FullSizeRender (4)IMG_1480
FullSizeRender (3)FullSizeRender (5)